Dans la cuisine du petit paradis vert

Une jour, Julie a décidé de refaire toutes les recettes de Julia. Une jour, Mamzelle Katel a décidé de réaliser toutes les recettes de ses nombreux livres de cuisine et de son inspiration.

20 janvier 2008

Mon premier beurre... maison

L'idée me chatouillait depuis un moment, alors d'hésitations en recherches, le premier essai de fabrication de beurre maison a eu lieu ce soir.

J'avais réussi à récolter à peu près 200 ml de crème sur les 2 l de lait de l'avant-veille, que j'ai bouillie hier soir (bouillie est un grand mot, chauffée à 73°, au-delà elle déborde) avant de la remettre au frais. Pour une première, je n'en avais guère besoin de plus.

Cet après-midi, je l'ai sorti du réfrigérateur pour qu'elle soit à température ambiante. Puis je l'ai versée dans un saladier, et armée de mon batteur, c'est parti pour 10 minutes ! Pour bien faire, il faudrait une baratte, mais comme je n'en ai pas, ce fut système D.

Très rapidement j'ai obtenu une belle Chantilly, et au fur et à mesure que j'ai continué de battre, j'ai eu l'impression que ma crème se liquéfiait de nouveau. C'était tout simplement le petit-lait qui commençait à se séparer alors que les premières paillettes de beurre apparaissaient. Le processus est alors très rapide, puisque très vite, le beurre va s'agglomérer pour former une sorte de motte.

J'ai ensuite transféré ma "motte" dans une passoire pour la laver sous l'eau fraîche, sans la malaxer, jusqu'à ce que l'eau devienne claire, afin de séparer le beurre du petit-lait restant.

Enfin, dernière opération, malaxer le beurre dans un petit saladier à l'aide d'une cuillère en bois pour éliminer les dernières traces de petit-lait, avant de le mouler. Il existe de très jolis moules, mais à défaut, et vu la quantité, je l'ai mis dans un petit ramequin, puis au frais.

Dégustation une heure plus tard..... il n'y en a plus ! Un régal ! Un beurre très blanc et très doux.

Si la solution saladier + batteur a été efficace, elle est peu recommandable si vous ne voulez pas vous retrouver dans le même état que moi : tapissée de la tête, heu... presque jusqu'aux pieds, et je ne vous parle pas de l'état de ma cuisine. La prochaine fois, ce sera au robot (là, au moins, il y a un couvercle).

Par curiosité, j'ai pesé le résultat de ma tambouille : 60 g de beurre ! Normalement on devrait arriver à faire 250 g de beurre avec 5 l de lait, et dans mon cas 100 g, étant donné que j'avais 2 l de lait. J'étais en-deçà, mais il est vrai que je ne suis pas encore championne en écrémage, et qu'il en reste toujours un peu dans le lait.

Si vous êtes tentés par l'expérience, c'est vraiment très simple.

Pour en savoir plus :
www.meilleurduchef.com/mdc/pdf/lte/baratte_beurre/notice_utilisation.pdf (des explications parfaites)
http://bergablog.blogspot.com/2007/04/jai-baratt-mon-beurre.html (ah, les délicieuses et originales recettes de Bergamote)
http://culinotests.fr/news/faire-son-beurremaison
http://forums.supertoinette.com/recettes_42248.faire_son_beurre.htm
http://savoirtoutfaire.com/son_beurre_arch48.html (méthode originale, mais vaut mieux être nombreux pour secouer le pot)

Posté par Mamzelle Katel à 21:49 - Bases - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire